ALCEST – SHELTER

alcest_sAlcest n’est plus. Et sans mauvais jeu de mots, nous assistons en direct à la fonte de Neige. Shelter a été l’album le plus plébiscité (?) par la critique, même Pitchfork l’a encensé. A n’y rien comprendre. Certains diront que le virage entrepris par Neige est dans la continuité de l’évolution du groupe, mais il faut faire la différene entre évolution positive et évolution incongrue. Comment chroniquer cet album sans être méchant? Neige semble intouchable aux yeux de la presse spécialisée, mais je n’irai pas par quatre chemins : cet album est la pire des productions d’Alcest, une immondice insignifiante, un album Dream Pop/Shoegaze aux mauvais relents de Kyo (et je trouve ça méchant pour Kyo) Le chant est pitoyable, à la limite de la parodie. On dirait un adolescent en manque de romantisme déclamant des poèmes en ajoutant quelques effets de reverb sur sa guitare. Comment Alcest a-t-il pu devenir cette farce? Un des plus mauvais albums que j’ai pu écouter. Je retourne en quatrième vitesse m’écouter Clouds Collide et Sleeping Peonies.

 

Prophecy Productions,  2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *