DEPRESSIVE SILENCE – DEPRESSIVE SILENCE

Attention, chef d’œuvre!
Depressive Silence, c’est le projet DungeonSynth de Ral, un musicien qui nous vient d’Allemagne. Et quand je parle de Dungeon Synth, c’est une demi-vérité. Pourquoi? Parceque DS est bien plus que ça!
Dans la pléthore de groupes de ce genre popularisé par Mortiis, Depressive Silence fait un peu chambre à part. Et c’est pour le mieux car si, pour la plupart des groupes, nous savons toujours plus ou moins à quoi nous attendre (attention, je ne crache pas sur le genre, je suis le premier fan de Til Det Bergens Skyggene) là, j’avoue avoir subi une bonne claque auditive.

Essayons d’être précis : Je n’aime pas le nom du groupe. Depressive Silence sonne trop DSBM à mon goût et ne rend pas hommage à sa propre musique. Ensuite, classer cette demo (sortie en 1995) en DungeonSynth est aussi assez réducteur. Car Depressive Silence fait plus dans le symphonique que dans l’intimiste, et dès la première minute d’écoute, on sent que l’on a entre les mains quelque chose de différent.
Loin des nappes synthétiques froides et caractéristiques du genre, DS fait plus dans la Bande Originale Cinématographique.
Bien que la musique n’ait pas la puissance orchestrale d’un Polidoris (principalement dû à l’utilisation exclusive de synthé), il y a une qualité de composition indéniable. Instrumentation complexe, ambiance soignées, on se croirait réellement dans un film d’Heroic Fantasy.
Rarement un album de ce genre m’aura marqué dès la première écoute.

Se procurer l’album me paraît compliqué (Self-release en K7)
Par contre il est entièrement écoutable sur youtube (et ici même!) :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *