LASCAR – ABSENCE

Premier full length du groupe LASCAR après 2 EP (dont l’excellent depths sorti un an plus tôt), cet album reste dans la continuité blackgaze (je vous renvoie à ce magnifique article ICI) initiée par Gabriel Hugo, seul maître à bord de cet excellent projet.

Guitares à la limite du drone, chants plaintifs, batterie lancinante et hallucinante, l’album contient 4 morceaux de qualité respectant tous les poncifs du genre (rien de péjoratif) . A l’instar des groupes du même genre (Clair Cassis, Woods Of Desolation, voire  ou même Lantlôs) l’ensemble est très monolithique – cette tonalité d’accordage est juste incroyable, il fallait oser sans se perdre dans des chorus et des reverb où le son s’en serait retrouvé noyé – et s’écoute avec un incroyable plaisir.

Atmosphérique à souhait, les compos n’ont peut-être pas la force de Ghost Bath mais sont très solides. La pochette est aussi très réussie (et ferait un magnifique vinyle) et reflète bien ce côté obsessionnel sur la préservation de la nature que l’on retrouve dans le titre des chansons.

Le seul point noir de l’album serait peut-être sa durée trop courte.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *