møl – møl

Comme vous vous en êtes rendu compte ces derniers temps, le metal extrême s’est mélangé à d’autres genres afin de donner des expérimentations sonores qui paraissaient antinomiques sur papier, et qui en fin de compte on donné des albums extrêmement intéressants de par ces improbables associations (pour les plus anciens, souvenez vous de la bombe de l’époque Ved Buens Ende)

Ainsi, beaucoup de groupes y sont allé allègrement, jusqu’à créer le souvent décrié “hipster black metal” dont DeafHeaven en a fait les frais des puristes – ou pas.

Et pourtant, faites écouter Mol à un fan absolu de Satan, et il vous avouera, vaincu, que DeafHeaven ou Bosse-De-Nage sont des groupes de Trve BM à côté de Mol.

Me voilà bloqué. les musiciens de Mol savent jouer (très bien), savent composer (très bien), ont un sens de la mélodie (très bien).. Alors pourquoi ai-je du mal à trouver les mots justes? Pourquoi ne suis-je pas en train de hurler au génie?

Peut-être parce-que le emo-BM était le mélange de trop? Peut-être parce que faire une version “extrême” de My Chemical Romance était un défi à relever?

Je ne nie pas le fait que møl soit un bon groupe.. juste…not my thing….

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *