IMPERIAL TRIUMPHANT – Vile Luxury

En voilà un album qu’il est étonnant! Des cuivres dans le Black/Death? Pourquoi pas, si le résultat est à la hauteur. Dès l’introduction, on est dans une ambiance qui n’aurait pas été reniée par Humprey Bogart, très film noir années 50. Autant vous dire qu’au bout d’une minute, c’est une toute autre ambiance, dissonante, agressive, pesante. Imperial Triumphant ne fait pas dans la dentelle. Ils ne sont pas là pour faire plaisir, ni pour adoucir les oreilles de leurs auditeurs.

Je me souviens bien de l’effet qu’avait fait Pestilence quand ils avaient sorti Spheres. Et bien pour ceux qui ont connu cet étrange moment, imaginez le revivre avec ce Vile Luxury teinté de Jazz, comme si Magma avait voulu mettre un pas dans le black metal.

Alors, Vile Luxury est il le Mekanïk Destruktïw Kommandöh du metal? Je ne sais pas. Je vous laisse seuls juges (si vous arrivez jusqu’au bout de cet étrange album qui, malgré le talent de composition indéniable, est parfois indigeste.)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.